Les causes de la baisse du bitcoin

Afin d’Ă©viter la manipulation des mĂ©dias voici un petit rĂ©sumĂ© de situation :

 

Les fausses causes 

 

  • La bulle Ă©clate : Non il n’y a pas de bulle, simplement une grosse correction. Correction attendu, et amplifiĂ© par l’euphorie gĂ©nĂ©rale ainsi le buzz mĂ©diatique de fin d’annĂ©e 2017.

 

  • Les investisseurs fuient le secteur : Non il attendent simplement de meilleur nouvelle, vendent et attendent en achetant de l’USDT (tether) . Ou revendent en attendant de voir le comportement des gouvernements. RĂ©sultat le cours baisse. Logique.

 

  • Le bitcoin est un ponzi, une arnaque et/ou ne sera jamais utilisĂ© : Plus besoin de prouver que bitcoin n’est pas un ponzi ou une arnaque. Vous ne lirez certainement pas ceci si c’Ă©tait le cas … Je pense notamment aux nombreuses sorties mĂ©diatiques de pseudo personnes influentes du secteur financier.

Les vrais causes

  • L’engouement auprĂšs du publique est retombĂ© depuis ce dĂ©but d’annĂ©e (mi-fĂ©vrier) : Il n’y a cas voir les recherches liĂ©es aux recherches « bitcoin » ou « crypto-monnaies ». Cette euphorie a crĂ©e une pĂ©riode totalement spĂ©culative (entre fin dĂ©cembre – mi janvier) ce qui entraina une correction attendu beaucoup plus importante, d’oĂ» l’erreur d’affirmer que le secteur est victime d’une bulle spĂ©culative. Elle a surtout Ă©tĂ© victime de son succĂšs sur une trĂšs courte pĂ©riode (pĂ©riode de fĂȘtes qui plus est). Cette dĂ©flation de recherche & d’engouement a eu pour effet d’accentuer la baisse de volume et donc du marketcap globale du marchĂ© causant ainsi une correction plus violente que prĂ©vu. L’amplitude des prix a ce moment lĂ  montre bien que cette pĂ©riode est Ă©tĂ© totalement « inĂ©dite » dans le secteur. Sur certain exchange le prix du bitcoin variait de plus ou moins 2500$. Certains achetaient ici pour revendre lĂ -bas.. avec de bon bĂ©nĂ©fice a la clĂ©.

 

  • La mise en Ă©chelle du bitcoin est loin d’ĂȘtre au point : Comment faire en sorte que bitcoin soit utilisable dans l’Ă©conomie rĂ©elle & globale ? Bitcoin peut actuellement (et au maximum) traiter 7 transactions par seconde (20 pour Etherum) , quand VISA peut lui en gĂ©rer jusqu’a 1660 (par seconde). Et oui, en l’Ă©tat actuel impossible d’utiliser bitcoin dans une monde de 7 milliards d’Ăąmes.

 

  • Le piratage de plateforme : De plus en plus d’attaques 51% sont rĂ©pertoriĂ©es dans le monde la crypto-monnaies, en effet litecoin, bitcoin gold, NEM ou encore Verge (XVG) ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© piratĂ© (voir mon article pour plus d’info). De plus le minage de monĂ©ro (XMR), une crypto-monnaie anonyme, est de plus en plus rĂ©pandu. Les pirates utilisent des techniques de spamming, fishing afin de faire miner, Ă  son insu, l’utilisateur infectĂ©. Il existe aussi de simple code informatique Ă  « incruster » dans une page html, php pour arriver au mĂȘme rĂ©sultat.. Bref pas vraiment une bonne publicitĂ© pour les crypto-monnaies. Personne ne vous cachera (pour peu que la personne soit franche & honnĂȘte) que les crypto-monnaies sont utilisĂ©es dans le milieu du hacking et du grand banditisme (exemple :  blanchir l’argent sur des sites de paris sportif en bitcoin, un peu comme la mafia colombienne dans les annĂ©es 30), bref c’est aussi une des consĂ©quences de la baisse du bitcoin. Evidemment un bitcoin 1300% plus haut qu’en 2016 ne pouvait qu’attirer plus d’escros & hackers.. Preuve de l’engouement des hackers pour le MonĂ©ro, les ramsonwares sont de plus en plus utilisĂ©s.

 

ramsonware.png
ramsonware screenshoot

 

Add a Comment