Analyse Cosmos Network

PrĂ©sentation d’un des meilleurs projet actuellement dĂ©veloppĂ© ! ✍?

Cosmos Network
Cosmos Network ????????

 

EcosystĂšme Cosmos Network picture image
EcosystĂšme Cosmos Network

Qu’est-ce que le projet Cosmos Network  L’internet des blockchains 

Il n’est maintenant plus Ă  prouver que les crypto-monnaies, et plus particuliĂšrement Bitcoin, sont devenues en quelques annĂ©es une rĂ©volution technologique. Bitcoin, crĂ©Ă© par Satoshi Nakamoto en 2008 a rĂ©volutionnĂ© le monde de la transmission de donnĂ©es informatiques et de la sĂ©curitĂ© de ces donnĂ©es. Cette rĂ©volution est communĂ©ment appelĂ© la « blockchain ». Elle permet la communication de donnĂ©es dans un systĂšme totalement dĂ©centralisĂ©. SystĂšme sĂ©curisĂ© par un rĂ©seau d’ordinateur de calcul (dans le cas de bitcoin) ou de toute autre systĂšme informatique. Rendant l’information ou la donnĂ©e Ă©changĂ©e incorruptible et inviolable, le tout partagĂ© dans un fichier commun totalement dĂ©centralisĂ©. Une rĂ©volution dans une multitude de secteurs : santĂ©, Ă©conomie, finance, alimentaire, informatique, sĂ©curitĂ©. La blockchain a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© adoptĂ©e par de nombreuses & grandes entreprises. Il n’est plus Ă  prouver l’utilitĂ© de la blockchain aujourd’hui. Ethereum Ă  lui dĂ©mocratisĂ© l’utilisation de la blockchain en rĂ©glant le problĂšme de manque de polyvalence du Bitcoin. Avec les smart-contrats Ethereum a rĂ©volutionnĂ© les mĂ©canismes de transactions. Il a rendu la transaction mallĂ©able et flexible.  

NĂ©anmoins la rapide & massive adoption de cette technologie a mise en Ă©vidence des problĂšmes d’évolutivitĂ© et d’inter-connection entre ces blockchains. Ce que les dĂ©veloppeurs appĂšlent l’interopĂ©rabilitĂ©. Voila les limites technologiques actuelles, liĂ©es Ă  la blockchain.

Les protocoles blockchains actuel ne permettent pas la communication et l’interaction entres ces diffĂ©rentes interface, mettant un frein Ă©vidant Ă  la mise en Ă©chelle du secteur. Certain projet tente de palier au problĂšme (exemple NEO, QTUM,EOS) Malheureusement il demande des efforts consĂ©quents en recherche et dĂ©veloppement. De plus ce type de projet nĂ©cessite un apport financier consĂ©quent. 

C’est ici qu’interviens Cosmos Network – L’internet des blockchains. Cosmos souhaite simplement rĂ©pondre aux problĂšmes actuel du secteur dans un Ă©cosystĂšme stable et efficace, capable de fonctionner en toute circonstance. Comment ?

Avec une Ă©quipe de dev solide et reconnu dans le secteur. La prĂ©-ICO de Cosmos a rĂ©uni 17 millions de dollars en 30 minutes. Preuve de l’intĂ©rĂȘt des dĂ©veloppeurs et investisseurs. De plus les membres du projets participent quotidiennement aux sĂ©minaires, Ă©vĂšnements ou encore confĂ©rences liĂ©s au secteur de la crypto-monnaie, de la sĂ©curitĂ© informatique et du gĂ©nie rĂ©seau informatique.  Bref un cocktail de talent. Sans parler de l’Ă©quipe de dĂ©veloppement, Cosmos network est soutenu par une association Ă  but non lucratif – souhaitant dĂ©mocratiser la blockchain – ainsi que d’une entreprise Ă  but lucratif Suisse. De plus des investisseurs initiaux ont rĂ©coltĂ©s, hors prĂ©-ico, et ico, 2,3 millions de dollars. Le tout en dĂ©but d’annĂ©e 2017 (bitcoin = 1200/2200$). Il y a une rĂ©elle attente concernant ce projet, avec l’Ethermint mĂȘme l’inventeur d’Ethereum semble de la partie pour ne rien vous cachez ? VOIR ICI

Plus d’info sur ce qui entour le projet : https://blog.cosmos.network/

 

Comment Cosmos souhaite résoudre ces problÚmes ?  

Introduction 

Avant d’en apprendre plus sur les solutions proposĂ©es par Cosmos Network, voyons plus prĂ©cisĂ©ment les problĂšmes du secteur de la crypto-monnaie.

Pour que Bitcoin, Ethereum ou d’autres crypto-monnaies soient adoptĂ©es plus massivement il faut en premier lieu rĂ©gler le problĂšme d’évolutivitĂ©. La concurrence entre Bitcoin et VISA en est un flagrant exemple. VISA peut traiter plus de 1600 transactions par seconde. Quand Bitcoin en gĂšrent actuellement une dizaines seulement. Des solutions ont Ă©tĂ© trouvĂ©es et dĂ©veloppĂ©es exemple le Lightning Network qui en est un parfait exemple. Malheureusement cette solution nĂ©cessite un apport technologique toujours plus énergivore et ne rĂ©sout que les problĂšmes de micro-transaction ainsi que de l’engorgement rĂ©seau en cas de fort affluence. La technologie dĂ©veloppĂ©e « éclair » n’est qu’en phase de dĂ©ploiement, rien de garanti sa rĂ©ussite. De son cotĂ© Ethereum a Ă©tĂ© confrontĂ© a des limites de scalabilitĂ©, et donc de mise en Ă©chelle Ă  taille humain et global. Les smart-contrats sont malheureusement sensible au spamming, et ne peuvent s’exĂ©cuter de maniĂšre dynamique en corrĂ©lation avec d’autres interfaces, ou registre (oracle). 

Un autre problĂšme majeur dans le secteur de la crypto-monnaie est qu’il est trĂšs difficile pour toutes ces blockchains de communiquer entres elles. Bitcoin par exemple ne peut pas communiquer avec le rĂ©seau d’Etherum, et inversement.

La communication de toutes ces interfaces blockchains est nĂ©cessaire au secteur afin de fournir un Ă©co-systĂšme dĂ©centralisĂ©, sĂ©curisĂ© et capable de communiquer entres elles. La communication est un enjeu primordial. Les communications en plus de devoir ĂȘtre opĂ©rationnelles en permanence devront ĂȘtre sĂ©curisĂ©es et traduit en diffĂ©rent langage informatique rendant l’interconnexion difficile, et pas forcĂ©ment stable sur le long terme ou en cas de forte utilisation du rĂ©seau. 

 

01. TenderMint, consensus et protocole

La comparaison la plus utile pour décrire le projet en quelques mots : Cosmos Network est, et sera un réseau internet décentralisé pour blockchain et application blockchain.   

Cosmos Network veut mettre en place un éco-systÚme favorables aux communications et interactions entre blockchain. Cette écosystÚme, comme internet est sécurisé par des protocoles novateurs.

Les blockchains sont dĂ©veloppĂ©es sur un logiciel qui est appelĂ© TenderMint. Le tenderMint contient tout les outils de dĂ©veloppement qu’a besoin le dĂ©veloppeur pour le dĂ©ploiement d’une blockchain privĂ©e ou public. Une sorte de kit spĂ©cialement dĂ©veloppĂ© pour connecter n’importe qu’elle interface blockchain au rĂ©seau Cosmos Network. Tendermint utilise un protocole IBC – Inter Blockchain Communication, le mĂ©canisme qui permet aux communications et aux transferts de crypto-actifs ou de donnĂ©es d’inter-opĂ©rer en toute sĂ©curitĂ©, cette solution permet de connecter et relier les donnĂ©es entre interfaces et blockchain du rĂ©seau crĂ©e avec SDK.

 

inter blockchain communication
inter blockchain communication

 

Le SDK permet la crĂ©ation d’interface et d’application reliĂ© a une blockchain. Cet outil est construit en corrĂ©lation avec la solution ABCI du tenderMint. Il est codable en Go. Avec le TenderMint, vous pouvez  crĂ©er, connecter et jalonner des blockchains sur Cosmos Network. CrĂ©er des applications pour ces mĂȘmes blockchains avec le SDK. Le tout dans un environnement dynamique et efficace, lui mĂȘme sĂ©curisĂ© sur une blockchain. Un outil blockchain pour blockchain ! De plus, c’est Tendermint qui permet la traduction et, la conversion des communications entre les diffĂ©rents langages de programmations de ces interfaces.

SDK Zone> to ABCI conversion > to TenderMint > to the Cosmos Hub

Tendermint zone to Tendermint Core Hub communication converted with IBC

Tendermint Core to Cosmos Hub communication converted by ABCI 

Tendermint core enregistre le total du solde de toutes les blockchains connectĂ©e, il renvoi ensuite l’information sur, Cosmos Hub.

Tendermint processus
Tendermint communication processus

 

Cosmos est un rĂ©seau dĂ©centralisĂ© de blockchain parallĂšles et indĂ©pendantes. Tendermint est un logiciel permettant aussi de rĂ©pliquer de façon sĂ©curisĂ©e et cohĂ©rente une application sur de nombreuses machines. Une blockchain outil qui permet de crĂ©er des blockchains pour dĂ©veloppeur. Il est construit avec le premier algorithme BFT (tolĂ©rance aux fautes byzantines). Qui est un algorithme permettant la communication entre plusieurs interfaces. Le BFT isole les possibles erreurs de communication qui rend donc le dĂ©ploiement de la blockchain fiable, et inter-connectable avec d’autres. Voir dĂ©finition d’erreur BFT. Oui vous avez bien comprit, le tendermint est un outil pour dĂ©ployer des blockchains privĂ©es ou publiques dans un environnement stable et efficace.

Tendermint est conçu pour ĂȘtre facile Ă  utiliser. Il est performant et utile pour une grande variĂ©tĂ© d’application distribuĂ©e (DAPPs)

Tendermint se compose de deux composants. Un moteur de consensus blockchain que nous venons de voir (BFT) et une interface d’application. Le moteur de consensus, appelĂ© Tendermint Core, garantit que les mĂȘmes transactions sont enregistrĂ©es sur chaque machine dans le mĂȘme ordre. L’interface de l’application, appelĂ©e Application Blockchain Interface permet de traiter les transactions dans n’importe quel langage de programmation. Contrairement Ă  d’autres solutions de blockchain et de consensus, les dĂ©veloppeurs peuvent utiliser Tendermint pour la rĂ©plication de machine/interface rĂ©sistant au erreur de communication rĂ©seau, ce dans n’importe quel langage de programmation. De plus tendermint utilise un protocole IBC Inter Blockchain Communication le mĂ©canisme qui permet Ă  la communication et aux transferts de crypto-actifs ou de donnĂ©es Ă  travers un rĂ©seau de blockchains d’inter-opĂ©rer en toute sĂ©curitĂ©. Cela Ă©vite toute erreur de communication entre blockchain du rĂ©seau. Les interfaces ainsi crĂ©es sont appelĂ©s « zones ».

 

Zone
Zone

 

Ă©cosystĂšme zone
Ă©cosystĂšme zone

 

Le tendermint fournit une performance de transaction exceptionnelle par rapport a VISA ou Bitcoin, Ethereum. Le consensus peut traiter des milliers de transactions par seconde, avec une durĂ©e de validation de seulement quelques secondes. Les transactions arrivent a ĂȘtre maintenu dans des  conditions de consensus frauduleux. 

Maintenant que nous avons vue ce que permet le tendermint et pourquoi il rĂ©pond aux problĂšmes de secteur intĂ©ressons nous Ă  la premiĂšre blockchain de l’éco systĂšme connectĂ© avec TenderMint Core : Le Cosmos hub.

 

02. Cosmos Hub et la (PoS) Preuve d’enjeu 

Le hub Cosmos est la premiĂšre blockchain du rĂ©seau Cosmos. Le hub Cosmos se connecte aux blockchains et interfaces crĂ©es sur TenderMint – les « zones ». Il conserve un enregistrement du nombre total de jetons car les transferts inter-zones passent par le Cosmos hub. Vous pouvez donc envoyer des jetons d’une zone Ă  une autre rapidement et, en toute sĂ©curitĂ©. Sans avoir besoin d’un tiers de confiance entre les zones.

Le Hub Cosmos peut se connecter Ă  diffĂ©rents types de zones – publiques ou privĂ©es. A condition que chaque zone soit connectĂ©e avec l’IBC Tendermint. Les zones basĂ©es sur Tendermint sont nativement compatibles avec IBC, mais n’importe quel algorithme de consensus peut ĂȘtre utilisĂ© en remplacement. Cosmos peut ainsi prendre en charge une grande variĂ©tĂ© de devises et de langages de script tels que Bitcoin, Ethereum, ZeroCash, CryptoNote, etc.

Le Cosmos Hub est sĂ©curisĂ© par un ensemble de validator chargĂ©s de valider de nouveaux blocs. Dans les systĂšmes de preuve de travail (PoW) tels que Bitcoin, les validateurs sont appelĂ©s mineurs. La probabilitĂ© qu’un mineur donnĂ© produise le bloc suivant est proportionnelle Ă  sa puissance de calcul. En revanche sur Cosmos Network le consensus repose sur le  « PoS » preuve d’enjeu. Proof-of-Stake en anglais, est une catĂ©gorie d’algorithme de consensus qui repose sur l’intĂ©rĂȘt Ă©conomique des validateurs dans le rĂ©seau.

Le token utilisĂ© par Cosmos Network pour la sĂ©curisation du consensus des blocks de transaction (jalonnement) est appelĂ© Atome. Dans le cas de Cosmos Hub la frĂ©quence a laquelle un validateur est sĂ©lectionnĂ© pour produire le bloc suivant est proportionnelle au nombre d’Atomes bloquĂ©.

Ces atomes peuvent ĂȘtre bloquĂ©s par les valideurs eux-mĂȘmes, ou leur ĂȘtre dĂ©lĂ©guĂ©s par des dĂ©tenteurs d’Atome qui ne veulent pas ou ne peuvent pas exĂ©cuter d’opĂ©rations de validation. Ils sont appelĂ©es dĂ©lĂ©gateurs / dĂ©lĂ©guĂ© / delegator. La somme des Atomes bloquĂ©s d’un dĂ©lĂ©guĂ© est appelĂ©e « mise ». L’atome est le seul jeton de jalonnement de Cosmos Hub. En Ă©change du blocage de leurs Atomes, les dĂ©lĂ©gateurs obtiennent un pourcentage de rĂ©compense en atome ainsi qu’un pourcentage de rĂ©compenses en Photons. Si l’atome est seul jeton de jalonnement, pourquoi avoir introduit le photon?

Les atomes sont conçus pour ĂȘtre bloquĂ© sur le Hub de Cosmos afin de sĂ©curisĂ© le rĂ©seau. Cela signifie qu’il n’est pas idĂ©al de payer les frais de mise en service en Atome, ou pour se dĂ©placer sur d’autres zones de l’éco-systĂšme Cosmos. 

C’est pourquoi le Photons a Ă©tĂ© introduit. Le Photon est un jeton de « paye / paiement  » avec beaucoup plus de liquiditĂ© que pour l’Atome (et donc plus de stabilitĂ©). Il y aura beaucoup plus de Photon disponible que d’Atome. Il s’agit du deuxiĂšme jeton de frais, il peut se dĂ©placer sur toutes les Zones connectĂ©es au Hub (contrairement aux atomes).

Les validateurs du Cosmos Hub sont responsables de la crĂ©ation de nouveaux blocs de transactions ajoutĂ©s Ă  la blockchain. L’exĂ©cution d’un validateur doit ĂȘtre permanent avec le moins de latence possible. Cela nĂ©cessite des connaissances techniques et un investissement matĂ©riel lourd.

03. Les validator, Garants de l’Ă©cosystĂšme Cosmos

Le validateur, plus communĂ©ment appelĂ© Validator joue un rĂŽle clĂ© dans l’architecture et, la sĂ©curitĂ© du rĂ©seau Cosmos. Maintenant que nous avons vu les grandes lignes et les grands axes de conduite du projet Cosmos. Il est temps de nous focaliser sur ce qu’est exactement un validator, sa fonction, son rĂŽle et les mĂ©canisme qui font la gouvernance et donc, la dĂ©centralisation du rĂ©seau.

Les validators ont pour objectif de sĂ©curisĂ© le rĂ©seau de zones secondaire, par un consensus de gouvernance proof-of-stake. C’est la que l’on se rend compte de la valeur d’un validateur :

Permettre le jalonnement de plusieurs blockchains tout en s’assurant que celle-ci soit lĂ©gitime. Les validateurs par corrĂ©lation sĂ©curisent aussi bien l’hub cosmos car les transactions entres zones ont Ă©tĂ© lĂ©gitimement validĂ© & enregistrĂ© sur un registre commun, mais sĂ©curise aussi bien le TenderMint car la validation a Ă©tĂ© gĂ©rĂ© par un protocole PoS. En claire, Le rĂŽle des validateurs est d’exĂ©cuter un nƓud complet en participant au consensus de validation. En diffusant des votes contenant des signatures cryptographiques signĂ©es par leur clĂ© privĂ©e. Les validateurs engagent de nouveaux blocs dans la blockchain et reçoivent des revenus en Ă©change de leur travail. Ils doivent Ă©galement participer Ă  la gouvernance en votant sur des propositions. Les validateurs sont pondĂ©rĂ©s en fonction de leur mise totale.

Vous pouvez assimiler le validator a un mineur bitcoin. La probabilitĂ© qu’un mineur bitcoin produise le bloc suivant est proportionnelle a sa puissance de calcul. En revanche sur Cosmos Network le consensus repose sur le « PoS » preuve d’enjeu. Les validateurs produise les blocks en votant. Pour voter un validateurs doit « verrouiller » et « stock » des atomes qui reprĂ©sente la preuve d’enjeu. L’atome est le jeton de jalonnement du rĂ©seau cosmos hub, il permet de payer les frais de services du validateur mais aussi de voter pour la validation d’un bloc. Et donc l’atome  sĂ©curise le rĂ©seau par gouvernance entre ces validateurs. Ce systĂšme limite les risques de monopole de puissance, sĂ©curisant encore plus le rĂ©seau cosmos.

Plus un validateur a d’atome stockĂ© sur sa clĂ© privĂ© plus ce validateur pourra voter et ainsi, valider plus de blocks. Dans un premier temps la limite de mise total est dĂ©fini selon l’équipe de dĂ©veloppement de Cosmos. Elle devra ensuite ĂȘtre votĂ© dans un jeu de gouvernance entre validateurs.

 

 

 

04. Conclusion

Vous l’aurez comprit, le validator est essentiel au rĂ©seau Cosmos. Il est au centre de l’Ă©cosystĂšme gĂ©nĂ©ral. Sans validateur pas de dĂ©centralisation  ni sĂ©curitĂ© entres les interfaces blockchains et applications (sĂ©curitĂ© de communication et de double dĂ©pense)

Je n’ai pas dĂ©taillĂ© le projet dans toute sa complexitĂ©. J’ai essayĂ© dans cette analyse (ou plutĂŽt prĂ©sentation) de vous montrez ce que peut apporter le projet cosmos comme innovation dans ce secteur tant concurrentiel qu’est crypto-monnaie. Il existe beaucoup d’autres innovations comme la possibilitĂ© de coder une blockchain (ou interface) en JAVA, de traduire n’importe quel langage informatique sans erreur (qui sont isolĂ©es plus prĂ©cisĂ©ment). Les applications sont nombreuses et variĂ©. J’ai presque envi de dire que les possibilitĂ©s du projet Cosmos n’ont d’Ă©gales que votre imagination…

Le projet s’adresse aussi bien aux investisseurs, qu’aux dĂ©veloppeurs de blockchain ou application blockchain.

C’est dire l’importance de ce projet. De plus je connais des dĂ©veloppeurs qui sont actuellement connectĂ©s au serveur test Gaia 7001. Ils sont connectĂ©s en tant que Validator. Pour avoir espionnĂ© le chat de nombreuses heures (dedication for Zaki, Kwun Yeung, Melea_Trust and adrian ?) je peux vous dire que ça avance vite et que de nombreuses personnes sont connectĂ©s comme moi en mode espion 😛 pour en savoir plus sur les avancĂ©es du projet.

Le projet est toujours en phase de testnet. Le mainNet arrivera d’ici quelques semaines. il y a dĂ©jĂ  eu 6 phases de testnet.

Pour le moment sur le testnet Gaia 7001 il y a 120 validators pour plus de 80 noeuds complet. Le faucet (testnet) est disponible depuis hier. Il y a déjà eu une proposition de vote (vote test) entre validator. Oui les validateurs peuvent proposer des propositions avec une simple ligne de code.

Bref le projet avance, doucement mais surement.

Pour plus d’info sur le testnet et les validators :

Je vous conseil fortement d’en apprendre d’avantage sur le projet. De lire le whitepaper si vous ĂȘtes chaud. Au moins lire la documentation officiel ci dessous (si vous comptez investir ou plus fou encore monter un validateur !)

Lien de documentation officiel : https://cosmos.network/docs/

 

05. Plus d’information

  1. Lors des ICO’s, les ATOM ont Ă©tĂ© distribuĂ©s ainsi :
    • ICF (10%)
    • AIB (10%)
    • Donateurs initiaux (5%)
    • Donateurs de collecte de fonds + donateurs de collecte de fonds (75%)
    • CrĂ©ateur : Les fondateurs d’InterChain Fondation (ICD), la fondation a but non lucratif suisse vu en dĂ©but d’analyse.
    • DĂ©veloppement : www.irisnet.org IRIS fondation et TenderMint Inc tendermint.com
  2.  Guide de compréhension (en anglais) https://blockgeeks.com/guides/what-is-cosmos-blockchain/
  3. Whitepaper
  4. Programme bounty
  5. Plus d’information sur Ethermint 

 

YOUTUBE 

TWEETER

TELEGRAM

REDDIT

 

Voila c’est fini pour cette premiĂšre vrai analyse ou prĂ©sentation comme vous voulez. Cosmos network nĂ©cessite beaucoup de recherche pour une comprĂ©hension experte. Je ferais bientĂŽt d’autres articles pour vous en apprendre d’avantages sur Cosmos et, les validateurs. Il est trĂšs difficile de dĂ©grossir un tel projet sans tronquer la rĂ©alitĂ© technologique par une simplification des termes techniques. C’est pour ça que je vous conseil d’en apprendre plus vous mĂȘmes si vous ĂȘtes intĂ©ressez par ce projet novateur et d’avenir.

En attendant d’autres articles et analyses sur Cosmos Network, je vous souhaite une agrĂ©able journĂ©e.

Ava,

Add a Comment