Espace live admin ☑️

  • Ajoute bouton Twitter
  • Maj scam-list
  • Maj Ergonomie Site
  • Réglage pb ngnx apache
  • Bientôt new article
  • A bientôt ☺️

Rejoignez le tweeter Crypto Anti-Scam !

Analyse Cosmos Network

Présentation d’un des meilleurs projet actuellement développé ! ✍?

Cosmos Network
Cosmos Network ????????

 

Ecosystème Cosmos Network picture image
Ecosystème Cosmos Network

Qu’est-ce que le projet Cosmos Network  L’internet des blockchains 

Il n’est maintenant plus à prouver que les crypto-monnaies, et plus particulièrement Bitcoin, sont devenues en quelques années une révolution technologique. Bitcoin, créé par Satoshi Nakamoto en 2008 a révolutionné le monde de la transmission de données informatiques et de la sécurité de ces données. Cette révolution est communément appelé la « blockchain ». Elle permet la communication de données dans un système totalement décentralisé. Système sécurisé par un réseau d’ordinateur de calcul (dans le cas de bitcoin) ou de toute autre système informatique. Rendant l’information ou la donnée échangée incorruptible et inviolable, le tout partagé dans un fichier commun totalement décentralisé. Une révolution dans une multitude de secteurs : santé, économie, finance, alimentaire, informatique, sécurité. La blockchain a déjà été adoptée par de nombreuses & grandes entreprises. Il n’est plus à prouver l’utilité de la blockchain aujourd’hui. Ethereum à lui démocratisé l’utilisation de la blockchain en réglant le problème de manque de polyvalence du Bitcoin. Avec les smart-contrats Ethereum a révolutionné les mécanismes de transactions. Il a rendu la transaction malléable et flexible.  

Néanmoins la rapide & massive adoption de cette technologie a mise en évidence des problèmes d’évolutivité et d’inter-connection entre ces blockchains. Ce que les développeurs appèlent l’interopérabilité. Voila les limites technologiques actuelles, liées à la blockchain.

Les protocoles blockchains actuel ne permettent pas la communication et l’interaction entres ces différentes interface, mettant un frein évidant à la mise en échelle du secteur. Certain projet tente de palier au problème (exemple NEO, QTUM,EOS) Malheureusement il demande des efforts conséquents en recherche et développement. De plus ce type de projet nécessite un apport financier conséquent. 

C’est ici qu’interviens Cosmos Network – L’internet des blockchains. Cosmos souhaite simplement répondre aux problèmes actuel du secteur dans un écosystème stable et efficace, capable de fonctionner en toute circonstance. Comment ?

Avec une équipe de dev solide et reconnu dans le secteur. La pré-ICO de Cosmos a réuni 17 millions de dollars en 30 minutes. Preuve de l’intérêt des développeurs et investisseurs. De plus les membres du projets participent quotidiennement aux séminaires, évènements ou encore conférences liés au secteur de la crypto-monnaie, de la sécurité informatique et du génie réseau informatique.  Bref un cocktail de talent. Sans parler de l’équipe de développement, Cosmos network est soutenu par une association à but non lucratif – souhaitant démocratiser la blockchain – ainsi que d’une entreprise à but lucratif Suisse. De plus des investisseurs initiaux ont récoltés, hors pré-ico, et ico, 2,3 millions de dollars. Le tout en début d’année 2017 (bitcoin = 1200/2200$). Il y a une réelle attente concernant ce projet, avec l’Ethermint même l’inventeur d’Ethereum semble de la partie pour ne rien vous cachez ? VOIR ICI

Plus d’info sur ce qui entour le projet : https://blog.cosmos.network/

 

Comment Cosmos souhaite résoudre ces problèmes ?  

Introduction 

Avant d’en apprendre plus sur les solutions proposées par Cosmos Network, voyons plus précisément les problèmes du secteur de la crypto-monnaie.

Pour que Bitcoin, Ethereum ou d’autres crypto-monnaies soient adoptées plus massivement il faut en premier lieu régler le problème d’évolutivité. La concurrence entre Bitcoin et VISA en est un flagrant exemple. VISA peut traiter plus de 1600 transactions par seconde. Quand Bitcoin en gèrent actuellement une dizaines seulement. Des solutions ont été trouvées et développées exemple le Lightning Network qui en est un parfait exemple. Malheureusement cette solution nécessite un apport technologique toujours plus énergivore et ne résout que les problèmes de micro-transaction ainsi que de l’engorgement réseau en cas de fort affluence. La technologie développée « éclair » n’est qu’en phase de déploiement, rien de garanti sa réussite. De son coté Ethereum a été confronté a des limites de scalabilité, et donc de mise en échelle à taille humain et global. Les smart-contrats sont malheureusement sensible au spamming, et ne peuvent s’exécuter de manière dynamique en corrélation avec d’autres interfaces, ou registre (oracle). 

Un autre problème majeur dans le secteur de la crypto-monnaie est qu’il est très difficile pour toutes ces blockchains de communiquer entres elles. Bitcoin par exemple ne peut pas communiquer avec le réseau d’Etherum, et inversement.

La communication de toutes ces interfaces blockchains est nécessaire au secteur afin de fournir un éco-système décentralisé, sécurisé et capable de communiquer entres elles. La communication est un enjeu primordial. Les communications en plus de devoir être opérationnelles en permanence devront être sécurisées et traduit en différent langage informatique rendant l’interconnexion difficile, et pas forcément stable sur le long terme ou en cas de forte utilisation du réseau. 

 

01. TenderMint, consensus et protocole

La comparaison la plus utile pour décrire le projet en quelques mots : Cosmos Network est, et sera un réseau internet décentralisé pour blockchain et application blockchain.   

Cosmos Network veut mettre en place un éco-système favorables aux communications et interactions entre blockchain. Cette écosystème, comme internet est sécurisé par des protocoles novateurs.

Les blockchains sont développées sur un logiciel qui est appelé TenderMint. Le tenderMint contient tout les outils de développement qu’a besoin le développeur pour le déploiement d’une blockchain privée ou public. Une sorte de kit spécialement développé pour connecter n’importe qu’elle interface blockchain au réseau Cosmos Network. Tendermint utilise un protocole IBC – Inter Blockchain Communication, le mécanisme qui permet aux communications et aux transferts de crypto-actifs ou de données d’inter-opérer en toute sécurité, cette solution permet de connecter et relier les données entre interfaces et blockchain du réseau crée avec SDK.

 

inter blockchain communication
inter blockchain communication

 

Le SDK permet la création d’interface et d’application relié a une blockchain. Cet outil est construit en corrélation avec la solution ABCI du tenderMint. Il est codable en Go. Avec le TenderMint, vous pouvez  créer, connecter et jalonner des blockchains sur Cosmos Network. Créer des applications pour ces mêmes blockchains avec le SDK. Le tout dans un environnement dynamique et efficace, lui même sécurisé sur une blockchain. Un outil blockchain pour blockchain ! De plus, c’est Tendermint qui permet la traduction et, la conversion des communications entre les différents langages de programmations de ces interfaces.

SDK Zone> to ABCI conversion > to TenderMint > to the Cosmos Hub

Tendermint zone to Tendermint Core Hub communication converted with IBC

Tendermint Core to Cosmos Hub communication converted by ABCI 

Tendermint core enregistre le total du solde de toutes les blockchains connectée, il renvoi ensuite l’information sur, Cosmos Hub.

Tendermint processus
Tendermint communication processus

 

Cosmos est un réseau décentralisé de blockchain parallèles et indépendantes. Tendermint est un logiciel permettant aussi de répliquer de façon sécurisée et cohérente une application sur de nombreuses machines. Une blockchain outil qui permet de créer des blockchains pour développeur. Il est construit avec le premier algorithme BFT (tolérance aux fautes byzantines). Qui est un algorithme permettant la communication entre plusieurs interfaces. Le BFT isole les possibles erreurs de communication qui rend donc le déploiement de la blockchain fiable, et inter-connectable avec d’autres. Voir définition d’erreur BFT. Oui vous avez bien comprit, le tendermint est un outil pour déployer des blockchains privées ou publiques dans un environnement stable et efficace.

Tendermint est conçu pour être facile à utiliser. Il est performant et utile pour une grande variété d’application distribuée (DAPPs)

Tendermint se compose de deux composants. Un moteur de consensus blockchain que nous venons de voir (BFT) et une interface d’application. Le moteur de consensus, appelé Tendermint Core, garantit que les mêmes transactions sont enregistrées sur chaque machine dans le même ordre. L’interface de l’application, appelée Application Blockchain Interface permet de traiter les transactions dans n’importe quel langage de programmation. Contrairement à d’autres solutions de blockchain et de consensus, les développeurs peuvent utiliser Tendermint pour la réplication de machine/interface résistant au erreur de communication réseau, ce dans n’importe quel langage de programmation. De plus tendermint utilise un protocole IBC Inter Blockchain Communication le mécanisme qui permet à la communication et aux transferts de crypto-actifs ou de données à travers un réseau de blockchains d’inter-opérer en toute sécurité. Cela évite toute erreur de communication entre blockchain du réseau. Les interfaces ainsi crées sont appelés « zones ».

 

Zone
Zone

 

écosystème zone
écosystème zone

 

Le tendermint fournit une performance de transaction exceptionnelle par rapport a VISA ou Bitcoin, Ethereum. Le consensus peut traiter des milliers de transactions par seconde, avec une durée de validation de seulement quelques secondes. Les transactions arrivent a être maintenu dans des  conditions de consensus frauduleux. 

Maintenant que nous avons vue ce que permet le tendermint et pourquoi il répond aux problèmes de secteur intéressons nous à la première blockchain de l’éco système connecté avec TenderMint Core : Le Cosmos hub.

 

02. Cosmos Hub et la (PoS) Preuve d’enjeu 

Le hub Cosmos est la première blockchain du réseau Cosmos. Le hub Cosmos se connecte aux blockchains et interfaces crées sur TenderMint – les « zones ». Il conserve un enregistrement du nombre total de jetons car les transferts inter-zones passent par le Cosmos hub. Vous pouvez donc envoyer des jetons d’une zone à une autre rapidement et, en toute sécurité. Sans avoir besoin d’un tiers de confiance entre les zones.

Le Hub Cosmos peut se connecter à différents types de zones – publiques ou privées. A condition que chaque zone soit connectée avec l’IBC Tendermint. Les zones basées sur Tendermint sont nativement compatibles avec IBC, mais n’importe quel algorithme de consensus peut être utilisé en remplacement. Cosmos peut ainsi prendre en charge une grande variété de devises et de langages de script tels que Bitcoin, Ethereum, ZeroCash, CryptoNote, etc.

Le Cosmos Hub est sécurisé par un ensemble de validator chargés de valider de nouveaux blocs. Dans les systèmes de preuve de travail (PoW) tels que Bitcoin, les validateurs sont appelés mineurs. La probabilité qu’un mineur donné produise le bloc suivant est proportionnelle à sa puissance de calcul. En revanche sur Cosmos Network le consensus repose sur le  « PoS » preuve d’enjeu. Proof-of-Stake en anglais, est une catégorie d’algorithme de consensus qui repose sur l’intérêt économique des validateurs dans le réseau.

Le token utilisé par Cosmos Network pour la sécurisation du consensus des blocks de transaction (jalonnement) est appelé Atome. Dans le cas de Cosmos Hub la fréquence a laquelle un validateur est sélectionné pour produire le bloc suivant est proportionnelle au nombre d’Atomes bloqué.

Ces atomes peuvent être bloqués par les valideurs eux-mêmes, ou leur être délégués par des détenteurs d’Atome qui ne veulent pas ou ne peuvent pas exécuter d’opérations de validation. Ils sont appelées délégateurs / délégué / delegator. La somme des Atomes bloqués d’un délégué est appelée « mise ». L’atome est le seul jeton de jalonnement de Cosmos Hub. En échange du blocage de leurs Atomes, les délégateurs obtiennent un pourcentage de récompense en atome ainsi qu’un pourcentage de récompenses en Photons. Si l’atome est seul jeton de jalonnement, pourquoi avoir introduit le photon?

Les atomes sont conçus pour être bloqué sur le Hub de Cosmos afin de sécurisé le réseau. Cela signifie qu’il n’est pas idéal de payer les frais de mise en service en Atome, ou pour se déplacer sur d’autres zones de l’éco-système Cosmos. 

C’est pourquoi le Photons a été introduit. Le Photon est un jeton de « paye / paiement  » avec beaucoup plus de liquidité que pour l’Atome (et donc plus de stabilité). Il y aura beaucoup plus de Photon disponible que d’Atome. Il s’agit du deuxième jeton de frais, il peut se déplacer sur toutes les Zones connectées au Hub (contrairement aux atomes).

Les validateurs du Cosmos Hub sont responsables de la création de nouveaux blocs de transactions ajoutés à la blockchain. L’exécution d’un validateur doit être permanent avec le moins de latence possible. Cela nécessite des connaissances techniques et un investissement matériel lourd.

03. Les validator, Garants de l’écosystème Cosmos

Le validateur, plus communément appelé Validator joue un rôle clé dans l’architecture et, la sécurité du réseau Cosmos. Maintenant que nous avons vu les grandes lignes et les grands axes de conduite du projet Cosmos. Il est temps de nous focaliser sur ce qu’est exactement un validator, sa fonction, son rôle et les mécanisme qui font la gouvernance et donc, la décentralisation du réseau.

Les validators ont pour objectif de sécurisé le réseau de zones secondaire, par un consensus de gouvernance proof-of-stake. C’est la que l’on se rend compte de la valeur d’un validateur :

Permettre le jalonnement de plusieurs blockchains tout en s’assurant que celle-ci soit légitime. Les validateurs par corrélation sécurisent aussi bien l’hub cosmos car les transactions entres zones ont été légitimement validé & enregistré sur un registre commun, mais sécurise aussi bien le TenderMint car la validation a été géré par un protocole PoS. En claire, Le rôle des validateurs est d’exécuter un nœud complet en participant au consensus de validation. En diffusant des votes contenant des signatures cryptographiques signées par leur clé privée. Les validateurs engagent de nouveaux blocs dans la blockchain et reçoivent des revenus en échange de leur travail. Ils doivent également participer à la gouvernance en votant sur des propositions. Les validateurs sont pondérés en fonction de leur mise totale.

Vous pouvez assimiler le validator a un mineur bitcoin. La probabilité qu’un mineur bitcoin produise le bloc suivant est proportionnelle a sa puissance de calcul. En revanche sur Cosmos Network le consensus repose sur le « PoS » preuve d’enjeu. Les validateurs produise les blocks en votant. Pour voter un validateurs doit « verrouiller » et « stock » des atomes qui représente la preuve d’enjeu. L’atome est le jeton de jalonnement du réseau cosmos hub, il permet de payer les frais de services du validateur mais aussi de voter pour la validation d’un bloc. Et donc l’atome  sécurise le réseau par gouvernance entre ces validateurs. Ce système limite les risques de monopole de puissance, sécurisant encore plus le réseau cosmos.

Plus un validateur a d’atome stocké sur sa clé privé plus ce validateur pourra voter et ainsi, valider plus de blocks. Dans un premier temps la limite de mise total est défini selon l’équipe de développement de Cosmos. Elle devra ensuite être voté dans un jeu de gouvernance entre validateurs.

 

 

 

04. Conclusion

Vous l’aurez comprit, le validator est essentiel au réseau Cosmos. Il est au centre de l’écosystème général. Sans validateur pas de décentralisation  ni sécurité entres les interfaces blockchains et applications (sécurité de communication et de double dépense)

Je n’ai pas détaillé le projet dans toute sa complexité. J’ai essayé dans cette analyse (ou plutôt présentation) de vous montrez ce que peut apporter le projet cosmos comme innovation dans ce secteur tant concurrentiel qu’est crypto-monnaie. Il existe beaucoup d’autres innovations comme la possibilité de coder une blockchain (ou interface) en JAVA, de traduire n’importe quel langage informatique sans erreur (qui sont isolées plus précisément). Les applications sont nombreuses et varié. J’ai presque envi de dire que les possibilités du projet Cosmos n’ont d’égales que votre imagination…

Le projet s’adresse aussi bien aux investisseurs, qu’aux développeurs de blockchain ou application blockchain.

C’est dire l’importance de ce projet. De plus je connais des développeurs qui sont actuellement connectés au serveur test Gaia 7001. Ils sont connectés en tant que Validator. Pour avoir espionné le chat de nombreuses heures (dedication for Zaki, Kwun Yeung, Melea_Trust and adrian ?) je peux vous dire que ça avance vite et que de nombreuses personnes sont connectés comme moi en mode espion 😛 pour en savoir plus sur les avancées du projet.

Le projet est toujours en phase de testnet. Le mainNet arrivera d’ici quelques semaines. il y a déjà eu 6 phases de testnet.

Pour le moment sur le testnet Gaia 7001 il y a 120 validators pour plus de 80 noeuds complet. Le faucet (testnet) est disponible depuis hier. Il y a déjà eu une proposition de vote (vote test) entre validator. Oui les validateurs peuvent proposer des propositions avec une simple ligne de code.

Bref le projet avance, doucement mais surement.

Pour plus d’info sur le testnet et les validators :

Je vous conseil fortement d’en apprendre d’avantage sur le projet. De lire le whitepaper si vous êtes chaud. Au moins lire la documentation officiel ci dessous (si vous comptez investir ou plus fou encore monter un validateur !)

Lien de documentation officielhttps://cosmos.network/docs/

 

05. Plus d’information

  1. Lors des ICO’s, les ATOM ont été distribués ainsi :
    • ICF (10%)
    • AIB (10%)
    • Donateurs initiaux (5%)
    • Donateurs de collecte de fonds + donateurs de collecte de fonds (75%)
    • Créateur : Les fondateurs d’InterChain Fondation (ICD), la fondation a but non lucratif suisse vu en début d’analyse.
    • Développement : www.irisnet.org IRIS fondation et TenderMint Inc tendermint.com
  2.  Guide de compréhension (en anglais) https://blockgeeks.com/guides/what-is-cosmos-blockchain/
  3. Whitepaper
  4. Programme bounty
  5. Plus d’information sur Ethermint 

 

YOUTUBE 

TWEETER

TELEGRAM

REDDIT

 

Voila c’est fini pour cette première vrai analyse ou présentation comme vous voulez. Cosmos network nécessite beaucoup de recherche pour une compréhension experte. Je ferais bientôt d’autres articles pour vous en apprendre d’avantages sur Cosmos et, les validateurs. Il est très difficile de dégrossir un tel projet sans tronquer la réalité technologique par une simplification des termes techniques. C’est pour ça que je vous conseil d’en apprendre plus vous mêmes si vous êtes intéressez par ce projet novateur et d’avenir.

En attendant d’autres articles et analyses sur Cosmos Network, je vous souhaite une agréable journée.

Ava,

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *